Qui suis-je ?

julie

 

 

Je m’appelle Julie et j’ai toujours été de nature très aventureuse. Malheureusement je n’ai pas beaucoup voyagé durant mon enfance, c’est peut-être ça qui fait qu’aujourd’hui, je suis en vadrouille constante autour du monde.

Un stage à l’étranger, le déclic

Tout a commencé lors d’un stage que j’ai fait à l’étranger, plus précisément en Thaïlande, dans le petit village de Chiang Mai. Ce stage, d’une durée de 4 mois, m’a fait réaliser à quel point voyager était vitale pour moi. Pour la petite histoire, j’ai effectué ce stage dans le cadre d’un DUT Communication que je souhaitais par dessus tout faire à l’étranger, peu importe la destination, du moment que je quittais la France. Durant ces 4 mois de stages, j’entretenais les réseaux sociaux d’un petit hôtel : le rôle d’une community manager.

Métro boulot dodo ? Non merci !

A la fin de mon stage, et donc de mon aventure à l’étranger, je devais malheureusement rentrer en France pour valider mon diplôme, que j’ai obtenu avec mention d’ailleurs :). Il m’est alors venu la fameuse question de ce que j’allais faire par la suite. Ce stage en Thaïlande m’a fait réaliser que la doctrine « Métro boulot dodo » n’était clairement pas pour moi.. C’est comme cela, que du jour au lendemain (avec un minimum de préparation) j’ai décidé de tout lâcher pour vivre de ma passion : le voyage.

Pourquoi ai-je lancé France-bonjour.com ?

J’ai très rapidement lancé ce petit blog de voyage pour partager ma passion et mes découvertes avec mes proches, restés en France, une façon de dire bonjour à la France de l’endroit où j’écris. En plus, j’adore écrire et cela me permets également d’entretenir mes compétences en community manager. Puis, j’ai décidé de partager ce blog à toutes les personnes qui, comme moi, rêves de voyager et qui malheureusement ne peuvent pas. Je partage également mes expériences et mes conseils pour ceux qui ont l’intention de voyager.

Je termine cette brève présentation par un proverbe que j’admire par dessus tout et qui me pousse à aller toujours plus loin :

Rester c’est exister : mais voyager, c’est vivre.

Gustave Nadaud

Julie